LE POECYLIA

 

Le Poecylia naît d’un projet où le respect pour la nature, l’amour pour l’art et la recherche philosophique fondent ensemble. J’ai voulu récupérer un style de vie passé, d’un autre âge, et donner à mes clients le plaisir des choses les plus simples. Le Poecylia a une élégance discrète et sans faste, un bon mélange de glamour et esprit primitif, plongé dans la nature. J’ai pensé que le secret devait être le respect du lieu naturel où le Poecylia a pris sa forme. J’y ai pensè parce-que dans ma vie j’ai vu des lieux merveilleux ruinés irrémédiablement à cause de l’absence de respect, de soin et d’amour. Mon objectif est que mes clients soient à leur aise comment chez eux, qu’ils connaissent l’histoire de notre vie et qu’ils puissent ouvrir leur âme, surtout à eux mêmes. Je voudrais partager l’incroyable mystère de cette terre en aperçevant la conscience de notre être. Je voudrais que le bruit du silence, les ciels étoilés sans bornes, le vent, les parfumes de la nature donnent au visiteur l’opportunité de percevoir la plus intime essence de l’existence.

   PIERO GIACULLI

 
Screen Shot 2016-12-17 at 12.55.18.png

L’HISTORIE

Le Poecylia est la réalisation d’un rêve né dans les années ’70. Piero Giaculli à imaginé son ideal lieu de méditation, son refuge,  son ermitage, créé avec les caracteristiques d’un style de vie passé. Un Lieu où l’introspection était aidée par l’ambiance. Un lieu loin, pas encore attaqué par la technologie. L’idée a pris sa forme dans les premières années ’80 quand Piero Giaculli a acheté des vieilles maisons et des terrains sur les côtes ouest de l’Île San Pietro. Ensuite il a réalisé son projet avec Simona Iurza, qui, tombée amoureuse de lui et ses idées visionnaires, a participé à son rêve.

LE SENS

Le nom Poecylia naît du nom de deux petits poissons photographiés par Piero Giaculli en 1995 dans la région mexicaine du Yucatan. Cette photo est vraiment unique et speciale, les deux possoins ont été photographiés comme si l’un soit l’exacte image spéculaire de l’autre. Les deux petits possons se sont positionnées comme ça.

Les reportages photographiques de Piero Giaculli n’ont jamais eu de finalités biologiques, techniques ou de fins sensationnels, son fin était seulement reproduire la nature telle qu’elle est dans cet instant là.

Cette photo a reçu des prix parce que tout à fait exceptionnelle.

Le Mystère

L’écrivain anglais Bernard Anson a donné, après, un second incroyable sens au nom Poecylia avec une coincidence surprenante. Poecylia est Poikilos, selon Euripide, le lieu,  la falaise de l’Accipitrum insula  (île des faucons), l’île de San Pietro actuelle, où Europa, la déesse lunaire, a été ravie par Zeus, déguisé en blanc taureau, et amenée à l’ile de Creta.

“…Poikilos to be precise (ref, Poecilonym (Gk) is a space which replicates other similar spaces eg palindrome or labrys)”

“Poecilonym: it’s an old synonym for synonym…”

Palindrome (le grec …….”de nouveau” et ……..”parcours” avec le sens “ qui peut être parcouru dans les deux directions) est une séquence de caractères qui lue au contraire reste invariée…Un mot, une phrase, un vers qui peuvent être lus de gauche à droite et vice versa”

Comme la photo des deux petits poissons. N’importe quel côté vous regardez, rien change, l’image reste toujours la même. Et leur nom est Poecylia! C’est là le mystère: Piero Giaculli a photographié les deux possoins Poecylia comme s’ils étaient dans le miroir.

En 2008 Piero Giaculli a donné à cette maison le nom  Poecylia, à son insu un lieu mitologique de l’antiquité avec le nom ancien Poikilos, alias Poecilonym, Palindrome, Labrys: deux entités qui sont l’images speculaire l’une de l’autre, oppostes mais la même chose, la même entité.

 

 La découverte d’un lieu

L’île San Pietro est connue depuis l’antiquité. On a toujours connu ses côtes. Mais Piero Giaculli a été le premier qui a decouvert, à travers ses photographies, la beauté et l’unicité d’un lieu donné pour sûr avec une connaissance générale et superficielle. Un lieu ignoré et relègué. A’ travers ses images vibrantes, les premières de cette portion de côte de San Pietro, il a révelé des  décors et des ambiances de grande sacralité, restés jusqu’à aujourd’hui, au moins en partie, miraculeusement intacts.

 

.

DSC_2021_2.JPG

LE JARDIN INFINI

Le jardin infini, à disposition des hôtes, naît, en amont, dans les pierres polychromes d’ocre, de jaspe et de manganèse des anciennes mines de Becco et plonge dans la Méditerranée dans un dévalement de maquis luxuriant et de bougainvillées violet, fuchsia, et orange, avec l’incroyable falaise au pied de laquelle la plage jurassique, et exclusive, étale ses galets.

Ici, au siècle dernier, le célèbre écrivain et philosophe allemand Ernst Jünger venait étudier et nager. Jünger aimait la Sardaigne, Carloforte et l’île de San Pietro. D’innombrables solarium naturels sont disséminés des chambres à la mer. Des espaces illimités et tous différents. L’hôte n’aura qu’à trouver son coin de paradis exclusif, le jour, à l’aube ou au crépuscule ou la nuit sous les étoiles.

Poecylia est la porte sur l’infini.

 
 

AWARDS

PREMIO TOURING STANZE ITALIANE 2014
PREMIO TOURING STANZE ITALIANE 2015
PREMIO TOURING STANZE ITALIANE 2016                             PREMIO TOURING STANZE ITALIANE 2017

Alberghi e Ristoranti d'Italia 2014
Alberghi e Ristoranti d'Italia 2015
Alberghi e Ristoranti d'Italia 2016                                             Alberghi e Ristoranti d'Italia 2017

TCI, Top Charme 2015, Le cento dimore d'autore più belle d'Italia TCI, Top Charme 2016, Le cento dimore d'autore più belle d'Italia TCI, Top Charme 2017, Le cento dimore d'autore più belle d'Italia

GUEST REVIEW AWARD 2016, Booking.com

TRAVELMITH AWARD, TOP 3 ACCOMODATION IN CARLOFORTE

 

TOURUNG CLUB ITALIANO et POECYLIA

DSC_0318.jpg
DSC_0313_2.JPG

En 2014 Le Touring Club Italien a inséré l’hôtel Poecylia dans son fameux guide sur l’accueil, consacré à l’hospitalité et à la restauration italienne « Hôtels et Restaurants d’Italie » en le faisant figurer parmi les meilleures structures d’accueil italiennes, en lui attribuant la « Couronne du Touring » et en l’incluant dans la sélection exclusive « Stanze Italiane » (Chambres italiennes), section où figurent les hôtels et les restaurants qui conjugent qualité et petits prix. Le guide Hôtels et Restaurants d’Italie du TCI est le résultat d’une recherche approfondie sur le territoire, conçue pour satisfaire les exigences d’une clientèle transversale qui peut ainsi s’orienter, grâce aux conseils du Touring Club Italien, parmi les enseignes de la tradition et des propositions innovantes et attrayantes. En 2015, le Touring a inséré la Poecylia dans le prestigieux guide: Top de charme, 100 logements d’auteur Italie de plus belle

La rédaction du guide est éminente et transparente, les visites d’inspection sont anonymes et elles ont très souvent lieu sur le conseil de membres et de lecteurs. Conséquence de l’insatisfaction croissante de l’opinion publique à propos des classements d’hôtels et de restaurants établis à partir de portails de voyages dont le succès sur Internet dépend de comptes-rendus souvent anonymes et douteux, ou des classements publiés chaque année sur les guides touristiques et les revues qui font toujours apparaître les mêmes « recommandés » locaux, le Touring Club a décidé de corriger le contenu de son guide en procédant à une recherche approfondie sur le territoire et en augmentant la sélection d’établissements qui répondent aux critères suivants : position plaisante et suggestive (centre ville tranquille, à la campagne ou en pleine nature), bâtiment intéressant du point de vue de l’architecture, de préférence historique ou au moins typique, pas trop grand (au maximum 50 chambres), salles communes et chambres aménagées par des artistes, mobilier non de série, soin du détail (tapis, rideaux, tableaux, objets décoratifs, lingerie de qualité), environnement confortable, sans être prétentieux, chambres simples et charmantes avec salle de bains bien équipée, personnel disponible et courtois, accueil chaleureux qui met en confiance, atmosphère familiale et service professionnel, riche petit déjeuner à l’italienne, qualité et authenticité des produits (tartes, desserts, confitures et pain maison sont très appréciés).

Un restaurant proposant la cuisine régionale, aux détails soignés, avec une attention particulière à la provenance des aliments. Des hôtels dont le rapport qualité prix est proportionné. Un jury éminent choisit un nombre d’hôtels limité, distribués dans six zones territoriales italiennes : la Sicile et la Sardaigne, le Sud et le Centre, le Nord-Ouest, le Nord-Est. L’attestation “Stanze Italiane” est attribuée à ce type d’hôtels. Elle est réservée aux établissements de qualité, charme et personnalité élevés, où l’on peut trouver un accueil chaleureux un grand sens professionnel. L’attestation italienne la plus recherchée et la plus prestigieuse est pour le Poecylia Resort, une source de fierté qui récompense l’art, le goût et la créativité de celui qui l’a imaginé, Piero Giaculli et, dans la même mesure, l’amour, la passion et l’engagement professionnel de Simona Iurza. Tout ceci pour offrir à ses hôtes un accueil de première qualité dans une propriété unique et exclusive.

INFORMATIONS IMPORTANTES

Le Poecylia Resort se trouve dans la zone la plus sauvage de l’île de San Pietro, face à la côte sud-ouest de la Sardaigne, dans la région du Sulcis. La seule ville de l’île est la ville de Carloforte, qui est à environ 8 km.

Le monde magique du Poecylia n’est pas adapté à tout le monde, dans certains cas il est même déconseillé, notamment dans les cas de dépendance envers un mode de vie typique de notre temps, la technologie, le luxe et le confort stéréotypés et homologués, caractéristiques de notre époque, dépendance qui porte à préférer un logement, un hôtel ou une chambre d’hôte conventionnels.

 

Poecylia n’est pas adapté au voyageur frénétique, moderne et de passage, pressé, habitué à planifier le voyage parfait, à la recherche de l’hôtel parfait. Le temps coule doucement au Poecylia, où l’on goûte un luxe pure et essentiel, qu’il est impossible d’expliquer et de décrire avec des mots et que ne peuvent percevoir que ceux qui le possèdent comme patrimoine personnel, culturel et spirituel. Poecylia n’est ni un hôtel ni une chambre d’hôte. Poecylia est un lieu où retrouver soi-même, une île de méditation et de détente.

 

Contact

 

Prénom et Nom *
Prénom et Nom
Numéro de téléphone *
Numéro de téléphone